Blog

Blog

Quelles sont les franchises les plus rentables ?

BLOG DE LA FRANCHISE, choisir sa franchise No comments
featured image

Selon l’enquête annuelle de la Franchise de 2015, parmi les informations auxquelles les candidats à la franchise sont le plus attentifs, l’étude de la rentabilité de l’enseigne reste l’une des informations déterminantes recherchée par 78% des candidats à la franchise, au moment de la création de leur projet.

Les futurs franchisés analysent également l’antériorité du réseau dans 79% des cas et s’intéressent davantage à la vie du réseau et plus particulièrement à la satisfaction des franchisés pour 71% d’entre eux.

Rappelons nous qu’avant de sélectionner leur future enseigne, 50% des candidats à la franchise ne consultent qu’une enseigne et les 50% restant consultent en moyenne 4.5 réseaux afin de les comparer et d’affiner au mieux leur choix.

Voyons dans cet article comment bien analyser la rentabilité d’une Franchise et qu’elles sont les Franchises les plus rentables.

 

  1. Apprendre à relativiser le montant du chiffre d’affaires.

Chiffres d’affaires et rentabilité ne vont pas de pair. Une augmentation du chiffre d’affaires ne se traduit pas forcément par une augmentation des bénéfices et une entreprise qui enregistre un CA élevé peut ne réaliser aucun bénéfice. De manière globale, on remarque 2 familles de situations concernant l’évolution du chiffre d’affaires :

  • Le chiffre d’affaires et les bénéfices suivent la même courbe, cela se traduit par une bonne santé économique de l’entreprise.
  • Le chiffre d’affaires augmente mais les bénéfices diminuent l’optimum du modèle est dépassé. Cela arrive souvent pour les franchises employant peu de personnel. Une nouvelle embauche ne peut être rentabilisée

Comparer le chiffre d’affaires des enseignes d’un même secteur d’activité ne permet pas de déterminer quelles sont les franchises les plus rentables mais donne une première indication sur quelle enseigne connaît le plus grands succès auprès des clients.

 

L’évolution du chiffre d’affaires des franchisés

Chiffre d’affaires annuel

2015

2014 2013

2012

Moins de 300 000 €

37%

39% 39%

34%

De 300 001 à 750 000 €

30%

28% 33%

32%

De 750 001 à 3 000 000 €

28%

23% 23%

27%

Plus de 3 000 000 €

6%

10% 5%

7%

 

En 2015, le chiffre d’affaires médian des franchisés reste le même qu’en 2014 et s’élève à 500 000 €. Il était de 400 000 € en 2013 et 475 000 € en 2012.

Selon une autre enquête réalisée par Franchise Magazine en 2014, le chiffre d’affaires moyen d’un franchisé après 3 ans d’activité tous secteurs confondus s’élevait à 629 000 € en 2014, (678 000 € en 2013 et 697 000 € en 2012). Notons également que dans la même année, 36% des franchisés enregistraient une croissance de leur chiffre d’affaires.

En 2014, le top 3 des secteurs d’activités les plus importants en termes de volume de chiffre d’affaires avec plus d’un million de chiffre d’affaires moyen annuel par point de vente sont : l’équipement de la maison arrive en tête de liste avec un C.A de 1 531 767 €, suivi du secteur de l’alimentaire (1 351 412 €) et de l’hôtellerie (1 337 947 €). (Voir liste complète à la fin de l’article)

 

  1. Mesure de la performance économique de l’entreprise : le résultat d’exploitation

Comme nous l’avons vu le chiffre d’affaires n’est qu’un indicateur. Vendre plus, c’est bien mais cela ne doit pas se faire au détriment de la marge. Le résultat d’exploitation ou EBE (excèdent brut d’exploitation) correspond à la différence entre les produits et les charges liées à l’exploitation des seuls facteurs de production. L’EBE permet donc de mesurer la performance de l’activité de l’entreprise.

L’EBE différera pour les franchisés d’un même réseau. En effet, ce dernier dépend des charges fixes et variables. Selon le loyer du franchisé, sa politique RH (le moment où le franchisé décide de se renforcer en collaborateurs), ses investissements en communication locale et sa politique d’achat son EBE sera directement impacté.

En 2014, selon l’enquête réalisée par Franchise Magazine, le résultat d’exploitation moyen d’un franchisé, tous secteurs d’activité confondus s’élevait à plus de 49 000 € dès la 3ème année d’activité. La majorité des franchisés généraient un résultat d’exploitation compris entre 15 000 € et 35 000 €.

Les secteurs d’activité qui apparaissent comme les plus rentables et permettent une bonne rémunération :

  • La décoration et la maison: certes l’investissement de départ est important mais la forte demande de la part des clients au sujet de l’aménagement intérieur permet de classer ce secteur en tête de liste en termes de volume de chiffre d’affaires annuel moyen.
  • Les services immobiliers et financiers: les franchises immobilières dégagent une bonne rentabilité permettant généralement au franchisé de se verser des revenus confortables, au-delà de 50 000€ par an. Egalement, le courtage en assurance et en crédit sont des activités rentables selon la notoriété et le positionnement de l’enseigne.
  • La restauration: la restauration nécessite un investissement important au départ qui selon la notoriété de l’enseigne (parfois 1 million d’euros). Ce secteur extrêmement concurrentiel résiste généralement à la crise en particulier pour la restauration rapide qui sait se réinventer et innover de façon continue.
  • La santé/beauté: salon de coiffure, club de sport, cosmétique… les concepts de franchise dans ce secteur permettent généralement de dégager une bonne rentabilité à condition d’avoir une gestion rigoureuse de son point de vente.
  • Les services à la personne: le secteur connaît une forte croissance depuis 2005 grâce aux plans Borloo et suivant. Ces plans ont permis à des entreprises privées d’investir dans le secteur et de la professionnaliser. Ce secteur présente toujours d’excellentes opportunités d’investissement car le marché reste porteur avec une marge brute moyenne de 32%.
  • La mode: les franchisés de ce secteur d’activité selon la notoriété de l’enseigne peuvent se verser une rémunération allant de 40 000 à 60 000 € bruts par an.
  • Les spécialistes : dans le secteur de l’habitat un spécialiste permet a ses franchisés d’avoir un EBE de 100 000€ par an, les agences d’intérim spécialisée, les société de services aux entreprises offrent également des EBE élevés, les opticiens (mais il faut être diplômé).

 

  1. Les revenus des franchisés : un revenu annuel moyen net de 32 120 €

Les candidats à la franchise s’intéresse de près à leur future rémunération qui justifierait leur prise de risque et charge de travail. En effet, plus un concept est rentable et permet de dégager des bénéfices, plus le franchisé pourra se verser une rémunération élevée.

En 2015, le revenu annuel moyen net d’un franchisé s’élève à 32 120 € (contre 32 876 € en 2014 et 32 700 € en 2013) :

  • 35% des franchisés touchent un salaire annuel inférieur à 20 000 € avec 1 sur 2 qui estime mieux gagner sa vie qu’un salarié.
  • 43% des franchisés perçoivent un salaire compris entre 20 000 € et 40 000 €,
  • 22% ont un salaire supérieur à 40 000 € par an :
    • 61 % ont un revenu compris entre 40 000 et 49 000 €
    • 11% ont un revenu compris entre 50 et 59 000 €
    • 5% = 60 à 79 000 €
    • 5% = 80 à 99 000 €
    • 4% + de 100 000 €

 

  1. La revente de l’entreprise franchisée

Dans l’évaluation des franchises rentables la seconde composante après la rémunération du franchisé est la valeur de revente de la société. Cette revente devrait se faire à  quelqu’un qui continuera d’exploiter le concept en franchise, la valorisation sera ainsi meilleure.

Si certains avaient l’habitude de valoriser les fonds de commerce avec un ratio sur le chiffre d’affaires  la bonne pratique porte plutôt sur un multiple de l’EBE

Ainsi selon les cas les multiples retenus seront en moyenne entre 3 et 6 de l’EBE. Ces multiples correspondront à des ratios de l’ordre de 25% à 100% du chiffre d’affaires.

En plus de la rémunération la revente fait donc partie de l’analyse de la rentabilité d’une franchise.

Bien sur pour simplifier l’analyse cette rentabilité devra également être comparée aux investissements  nécessaires et au positionnement dans le cycle de vie de l’activité.  En d’autres termes aux risques financiers en début d’opération.

 

Le chiffre d’affaires annuel moyen d’un franchisé par secteur d’activité

Classement des secteurs CA moyen par franchisé 2014 Evolution 2014/2013 Marge Brute
Equipement de la maison

1 531 767 €

+ 16.07 %

<50%

Alimentaire

1 351 412 €

-4.09 %

<30%

Hôtels

1 337 947 €

-2.09 %

NC

Restauration à thème

1 149 254 €

+ 1.53 %

60% à 70%

Voyages

895 062 €

-5.42 %

<50%

Restauration rapide

870 374 €

+ 2.52 %

65 à 80%

Commerce divers

682 881 €

+ 5.18 %

<50%

Bâtiment

679 825 €

-4.34 %

NC

Equipement de la personne

577 126 €

+ 1.15 %

<50%

Autres services aux personnes

362 364 €

-0.59 %

<35%

Immobilier

352 194 €

-0.45 %

90%

Services auto

331 984 €

+ 4.23 %

75%

Services aux entreprises

321  080 €

+ 7.62 %

90%

Coiffure et esthétique

289 369 €

+ 1.40 %

90%

Formation

245 399 €

-10.57 %

95%

nettoyage

204 082 €

-5.44 %

<35%

 

Raouf MEGUENANI