Blog

Blog

Franchises de commerce : optimiser votre musique d’ambiance

BLOG DE LA FRANCHISE, Tribune d'expert No comments
featured image

Comment gérer la musique d’ambiance dans un réseau de franchise de magasins ou de restaurants ? Jean-Marie Le Dem, spécialiste de la musique d’ambiance dans les franchises de commerce, fait le point sur ce paramètre important pour les ventes de votre réseau.

 

Votre réseau de franchise est ouvert. Vous avez proposé différents outils et ressources ainsi qu’un accompagnement à vos franchisés. L’art du succès c’est la préparation ! Mais avez-vous étudié la gestion de la musique d’ambiance dans votre réseau de commerce ? Nous aborderons ici l’intérêt d’utiliser le bon service de diffusion, les pièges à éviter lors d’une diffusion de musique dans un lieu public et les frais de diffusion et de redevance. Nous aborderons également la question qui revient assez souvent chez les commerçants : « comment ne pas payer la Sacem » et l’offre WebRadioStore.

L’intérêt de la musique

L’ouverture d’un commerce va demander beaucoup d’énergie à vos premiers franchisés. La musique passe parfois en second plan devant les urgences du moment. Et pourtant une bonne gestion de l’ambiance musicale fait vendre, au même titre qu’un bon accueil ou une décoration soignée des espaces. L’influence de la musique sur le comportement des clients et sur le processus d’achat n’est plus à prouver.

La qualité de diffusion

Il convient tout d’abord de diffuser une musique de qualité et adaptée à la clientèle et à l’enseigne. La solution la plus simple pour le franchisé est de diffuser sa radio préférée. Mais est-ce acceptable de diffuser des spots publicitaires qui parfois même feront la promotion de vos concurrents ? De plus, même si la musique plaira au personnel qui l’aura choisie, est-ce forcément adapté à la clientèle et à l’image de l’enseigne ou au développement des ventes ?

Des solutions d’abonnement à des playlists musicales et thématiques seront mieux adaptées. Mais pour une diffusion publique, cela suppose l’abonnement à un compte business ou « pro » pour être dans les règles et éviter les mauvaises surprises des contrôleurs du service.

La bonne musique passe aussi par un bon système de diffusion adapté aux espaces. Les amplificateurs restant allumés toute la journée, il faut choisir du matériel professionnel fait pour durer et veiller à uniformiser la diffusion pour éviter des zones ou la musique serait trop forte et donc gênante pour les clients.

L’acoustique des espaces est également à prendre en compte. Pour éviter les effets de surfaces trop réverbérantes, la pose de panneaux acoustiques – aujourd’hui très décoratifs  peut apporter des solutions. Pour que cela soit efficace, il convient cependant d’en poser un certain nombre. L’offre a évolué ces dernières années et il est possible de personnaliser ces panneaux acoustiques ou même de s’en servir comme support de communication. Même si l’acoustique de vos salles est presque parfaite, il faudra veillez à ne pas dépasser un certain volume de diffusion sous peine de voir vos clients parler plus fort encore et de devoir « monter le son » davantage. C’est ce qu’on appelle l’effet cocktail.

Une démarche identitaire

Vous êtes prêt pour le lancement d’un concept en franchise mais n’oubliez pas que la musique d’un magasin ou d’un restaurant est identitaire et peut renforcer l’attrait pour votre marque. Le bon choix des playlists a son importance. Le design sonore de la franchise peut être confié à des sociétés spécialisées. Les tarifs sont dégressifs suivant le nombre de franchisés mais les coûts mensuels restent élevés. Il est possible que les franchisés trouvent des solutions alternatives et refusent d’adhérer au projet.

Une radio d’enseigne pourra également vous être proposée. La diffusion d’annonces vocales est programmée, les playlists varient suivant les heures de fréquentation des magasins. Différents outils de diffusion tel que des « players » ou lecteurs de diffusion permettent de gérer les ambiances de musique et assurent une diffusion professionnelle en continu.

Les frais

Même si la musique permet de vendre plus, cela a un coût. Outre le coût de création et de maintenance de la radio d’enseigne, le franchisé devra régler les frais Sacem et Spré. Les factures des sociétés collectives sont très élevées et ont tendance à augmenter assez régulièrement. Les coûts sont variables suivant le type de commerce et la localisation mais dépassent très souvent le millier d’euros par an.

 

La solution WebRadioStore

Pour concilier la maîtrise des dépenses et la qualité de l’ambiance musicale en franchise, l’offre WebRadioStore est la plus adaptée. De plus, cette solution sera facilement adoptée par vos franchisés.

Économies

Le site permet de diffuser à partir de 2,99 € HT par mois 10 ambiances musicales adaptées aux commerces et sans publicité. Le franchisé peut choisir par exemple Lounge Radio le matin et Pop Radio l’après-midi afin d’adapter le style de diffusion à l’affluence ou au public. La diffusion du répertoire de musique libre de droit garantit l’exonération des frais Sacem. L’économie réalisée ainsi permet de dégager un budget pour d’autres postes comme par exemple l’isolation acoustique.

Les outils de diffusion

WebRadioStore peut être aussi diffusé via des lecteurs de diffusion. Inutile de se connecter le matin pour accéder aux programmes et la diffusion est garantie sans coupure 24h/24. Avec l’aide du franchiseur ou de façon indépendante, le franchisé pourra diffuser et programmer des annonces grâce au logiciel de programmation intégré au boîtier. La radio d’enseigne ou Radio in-Store devient accessible à moindre frais à tout commerce. C’est l’occasion pour le franchiseur d’uniformiser son réseau, de lancer des opérations commerciales et de mieux organiser sa franchise.

Pour l’achat de matériel de diffusion professionnel (amplificateurs, haut-parleurs), WebRadioStore propose un audit gratuit en fonction des espaces à sonoriser et du meilleur rapport qualité/prix. Le matériel professionnel n’est pas forcément plus cher que celui grand public mais généralement plus adapté et plus solide.