Créer un concept franchisable : mode d’emploi

Publié le 22 Fév 2018

Vous avez une bonne idée d’un nouveau concept store ou d’un nouveau concept de services. Vous voulez la tester et en connaître le potentiel afin de créer, développer et franchiser ce concept. Mais comment s’y prendre ? Qu’est-ce qu’un concept franchisable ? Jean Louvel, consultant Progressium spécialiste de la création et du développement de concepts, vous explique comment procéder pas à pas.

Un concept est une idée novatrice qui allie des pratiques connues et des notions présentées d’une façon différente de ce qui est – à l’heure actuelle – proposé sur le marché en termes de :

  • nom commercial ;
  • positionnement ;
  • offre produits et/ou services ;
  • politique commerciale et marketing ;
  • politique d’achat et de logisitique ;
  • normes architecturales ;
  • organisation de travail.

Un concept peut être franchisable s’il répond aux points suivants :

  • le concept est rentable :
    • sa performance économique est supérieure ou égale aux ratios du secteur ;
    • l’investissement est à la hauteur de la performance économique ;
    • il existe une clientèle sur l’ensemble du territoire.
  • le concept est duplicable :
    • le savoir-faire est élaboré et transmissible ;
    • les chances de succès ne dépendent pas d’une particularité régionale ou d’une pratique spécifique non duplicable sur l’ensemble du territoire visé ;
    • Il existe un potentiel d’acquéreurs du concept pour l’appliquer.

Afin de lancer votre concept franchisable avec succès, vous devez valider toutes ces étapes et en particulier :

 

1/ La création de votre concept

 Vous pensez avoir une idée novatrice répondant à une demande, mais vous ne savez pas comment la rendre réelle et la vendre.

Avant de créer votre site pilote, il convient d’étudier de près :

  • l’identification de votre concept en travaillant sur l’ensemble des points énoncés en début d’article ;
  • le marché ;
  • les opportunités et risques sur le marché ;
  • les forces et faiblesses de votre projet ;
  • les investissements nécessaires à la création du site pilote ;
  • les performances économiques à atteindre pour atteindre une rentabilité intéressante.

Si cette analyse prouve l’attrait et la performance de votre concept de façon théorique, vous pouvez passer à la phase de création de votre 1er site pilote. Il vous faudra alors :

  • rechercher le local commercial adapté au concept défini ;
  • faire appel à des spécialistes de stratégie de marque et de création de concept architectural ;
  • mettre en place des outils de suivi économique de votre future activité.

 

2/ La duplication de votre concept

La duplication de votre concept est envisageable dès lors que votre site pilote a prouvé la véracité et la performance de votre idée initiale.

Cette preuve peut prendre plus ou moins de temps afin d’être formelle. En effet, plus vous cumulez des années d’expérience, plus vous êtes censé avoir rencontré des évènements liés au marché, à l’exploitation de votre site et avoir apporté des solutions pour résoudre ces difficultés.

Dans la plupart des cas, la nécessité d’avoir d’autres sites pilotes va faciliter la duplication de votre concept. Car vous aurez déjà dupliqué votre concept en interne sur d’autres secteurs géographiques, formé des managers, etc.

Pour aller plus loin : http://www.progressium.fr/diagnostic-de-faisabilite-franchise

Le blog de la franchise : le média des franchiseurs

Retrouvez toute l'actualité de la franchise, des fiches pratiques et des conseils d'experts pour créer et booster votre franchise.