La méthodologie pour créer un agencement

Publié le 15 Juin 2021

Partie 1 : la réalisation du plan d’agencement et le respect des normes

Nous avons vu lors d’un article précédent quelles sont les questions à se poser avant de créer un agencement. Nous allons désormais voir la méthodologie pour créer un agencement. 

Cet article sera séparé en deux parties. Dans un premier temps, nous allons évoquer la nécessité de réaliser un plan d’agencement et discuter des normes à respecter. 

1- La réalisation du plan d’agencement

Nous vous recommandons vivement de faire un plan d’aménagement afin de vous donner une image claire et précise du résultat souhaité avant de passer à la suite. Il peut se faire sur papier ou sur ordinateur à l’aide de logiciels plus ou moins complexes (Autocad, Archicad, SketchUp, etc.), en 2D comme en 3D. 

Gardez en tête qu’avoir une disposition stratégique d’un magasin est important pour maximiser les revenus des détaillants. 

En retail, définir un plan d’agencement consiste à placer les meilleures ventes aux endroits stratégiques et stimuler les acheteurs sur des ventes impulsives. Il sera le guide du placement produit. 

Une bonne conception rend l’espace organisé et lisible afin d’offrir la meilleure expérience client. 

Sachant que chaque local commercial a une singularité, ce travail sera à recommencer pour chaque projet d’ouverture. Vous serez amené à choisir parmi plusieurs options comme l’aménagement en grille, l’aménagement en boucle, le plan d’agencement à débit libre ou en diagonal. Une consultation chez un professionnel peut être une stratégie gagnante, surtout au début de votre projet.

2- Le respect des normes 

En tant qu’ERP, votre commerce devra permettre l’évacuation rapide et en toute sécurité du public et de ses salariés. Cette contrainte s’étudie dès la conception du lieu afin de cadrer le projet dans un contexte réglementaire et légal.

L’accès des services de secours à l’intérieur du bâtiment devra être réfléchi notamment en considération d’un potentiel incendie. Les ERP auront l’obligation de consigner les vérifications de matériel, les formations et les travaux dans leur registre. 

Enfin, votre local commercial doit être régi par des contraintes de normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR). Un local, aux normes il y a dix ans, ne l’est certainement plus aujourd’hui. Il incombe à chacun d’être aux faits de la législation en vigueur.

 

2.1. Les matériaux à privilégier pour son commerce

 

Les matériaux de construction et d’aménagement sont classés suivant leur résistance au feu ainsi que leur réaction au feu.

Pour la résistance au feu, trois catégories se distinguent :

  • Stable au feu SF : l’élément de construction conserve, durant le temps indiqué, ses capacités de portance et d’auto-portance.
  • Pare-Flammes PF : l’élément est stable au feu et évite, durant le temps indiqué, l’avancée des flammes.
  • Coupe-Feu CF : l’élément est pare-flammes et évite, durant le temps indiqué, du côté non sinistré, la propagation des gaz de combustion et des fumées ainsi que de la chaleur. 

Pour la réaction au feu, il existe 5 catégories qui vont de M0 pour l’incombustible à M4 pour désigner les matériaux les plus inflammables. 

  • M0. Incombustible. Ininflammable. pierre, brique, ciment, tuile, plomb, acier, ardoise, céramique, plâtre, béton, verre, …
  • M1. Combustible. Non inflammable. matériaux composites, PVC, dalles minérales. de faux-plafonds, polyester, coton, bois. …
  • M3. Combustible. Moyennement. inflammable. …
  • M4. Combustible. Facilement. inflammable

 

2.2. L’équipement anti-incendie

 

Tout commerce a l’obligation d’installer des équipements spécifiques pour prévenir et limiter la propagation des incendies comme une alarme incendie, des éclairages de sécurité à alimentation indépendante et des extincteurs, à contrôler chaque année.  Vous aurez l’obligation d’afficher le plan d’évacuation des locaux ainsi que les consignes de sécurité. Un accompagnement sera nécessaire pour cette étape.

 

2.3. Les autorisations à obtenir avant l’ouverture de votre magasin

 

Vous devez vous acquitter d’une série de démarches administratives, souvent longues (2 à 4 mois), afin de confirmer que vous respectez bien les règles d’accessibilité et de sécurité dès lors que vous souhaitez réaliser des travaux pour la création ou l’aménagement de votre commerce

Après travaux, l’ouverture au public sera généralement soumise à une autorisation d’ouverture au public. Elle est délivrée après une visite du lieu. Les commerces sont ensuite contrôlés à intervalles réguliers afin d’assurer le respect des normes sur le long-terme. 

Un manquement à ces règles pourra entraîner des sanctions susceptibles de retarder voire d’annuler l’ouverture de votre commerce.  

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de l’article. Nous discuterons des 7 critères d’agencement à prendre en considération. 

Patrick Sister, spécialiste de l’agencement chez Progressium, se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

 

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’agencement des points de vente ?
Contactez-nous !

 

Le blog de la franchise : le média des franchiseurs

Retrouvez toute l'actualité de la franchise, des fiches pratiques et des conseils d'experts pour créer et booster votre franchise.