COVID-19 : Mode d’emploi pour les franchiseurs

Publié le 24 Mar 2020

Depuis le 14 mars au soir, la plupart des lieux recevant du public sont fermés par décision gouvernementale. Depuis le 17 mars midi, le confinement général a été décrété et s’est vu renforcé hier soir. L’impact économique de cette situation de « guerre » contre l’épidémie COVID-19 va être conséquent.

Pour accompagner les entreprises quelle que soit leur taille, l’Etat a mis en place un large éventail de mesures allant de reports d’impôts directs à des aides pour les ETI. Des reports des charges fixes telles que le loyer, les factures d’eau et d’énergie sont également mis en place. Comprenant la nécessité d’être solidaire durant cette période, certains bailleurs institutionnels ont déclaré le gel des loyers pour les magasins non-alimentaires.

Mais ces mesures seront-elles suffisantes pour limiter le nombre de défaillances et de licenciements dans le secteur de la franchise et plus particulièrement pour les activités non autorisées à être ouvertes ? Jean Louvel, conseil en franchise chez Progressium, fait le point sur les mesures à prendre en temps de pandémie.

Qui dit événement inédit, dit mesures inédites

La relation entre un franchiseur et ses franchisés ne se limite pas à l’application stricto sensus des obligations contractuelles. C’est une relation humaine entre entrepreneurs. Les enseignes ont mis en place beaucoup d’opérations à destination de leurs clients. Mais qu’en est-il pour les franchisés ?

1/ Le gel des redevances

Bien entendu, la première chose à faire est le gel des redevances durant la période du confinement si les franchisés ne peuvent exploiter leur centre de profit. Mais pour les quinze premiers jours de mars, que faire ? Progressium conseille de geler également les redevances de cette période. C’est un signe fort de solidarité et d’empathie envers les franchisés.

2/ Un fonds solidaire interne

La création d’un fonds solidaire et participatif abondé par le franchiseur et les franchisés ayant la capacité financière de le faire permettra d’aider financièrement les franchisés fragilisés à passer ce cap. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour créer ce fonds. Progressium peut vous accompagner dans la mise en place de ce fonds qui développera la cohésion dans votre réseau.

3/ Un accompagnement administratif et financier

En tant que partenaire principal des franchisés, le franchiseur doit s’assurer qu’ils ont bien pris les décisions nécessaires, tels que le chômage partiel, ou effectué les démarches administratives afin d’obtenir les aides gouvernementales. Le franchiseur doit également faire le point avec chacun de ses franchisés sur leur trésorerie et les conseiller sur des actions à mettre en place – tout en respectant la notion de non-immixtion dans la gestion d’entreprise des franchisés.

4/ Le développement des outils d’échanges collaboratifs

Durant cette période, le service animation ne peut aller à la rencontre des franchisés. C’est l’occasion unique de communiquer différemment avec les franchisés en développant l’utilisation d’outils d’échanges collaboratifs tels que Slack avec des chaînes d’infos, de discussion… et de développer les outils de visio-conférence.

5/ Centrale d’achat et de référencement

Que faire si le franchiseur est également centrale d’achat et/ou de référencement pour ses franchisés ? Vaste question. Il est nécessaire pour le franchiseur de jouer, là encore, son rôle de partenaire privilégié avec les franchisés et d’apporter des solutions de facilité de paiement, des conseils dans la gestion des stocks, etc.

6/ Préparer le jour d’après

Chez Progressium, nous avons décidé de voir le côté positif de cette crise et de réfléchir aux opportunités pour aider nos clients franchiseurs et franchisés à se préparer pour le jour d’après. Le franchiseur doit profiter de cette période pour réfléchir aux opportunités, aux évolutions de son modèle et de son environnement. Il doit échanger avec ses franchisés et connaître leurs enjeux, leurs visions.

 

En conclusion, il n’y a pas de solutions établies et valables pour toutes les enseignes. Le franchiseur doit s’appuyer sur ses conseils, des spécialistes des réseaux de franchise afin d’apporter les solutions les plus adaptées à chacun de ses franchisés.

 

 

Crédit photo – www.freepik.com

Le blog de la franchise : le média des franchiseurs

Retrouvez toute l'actualité de la franchise, des fiches pratiques et des conseils d'experts pour créer et booster votre franchise.