Dupliquer avec succès son concept de restauration

Publié le 30 Mai 2019

On dénombre aujourd’hui environ 2000 réseaux se développant sous une forme de commerce organisé. Les concepts de restauration en constituent la part la plus importante, avec 35 à 40 % de l’ensemble des enseignes.

La concurrence est donc particulièrement vive.

Dans ce contexte, proposer une offre qualitative au bon prix de marché ne suffit plus à assurer la pérennité et l’essor d’un concept.

Alors comment faire la différence ?

1 – Détenir un concept facilement duplicable

Les concepts qui connaissent le succès en franchise sont ceux qui ont été conçus dès le départ pour être dupliqués largement sans nécessiter d’adaptation lourde. Pour autant, la logique « d’industrialisation d’un modèle » n’est pas incompatible avec une offre qualitative et une personnalisation des points de vente. Il s’agit simplement de standardiser et fiabiliser tous les fondamentaux du concept en amont.

La leçon à tirer lorsque le projet consiste en un développement massif est donc d’éviter les marchés/positionnements de micro-niche et de structurer parfaitement les bases de son concept.

2 – Optimiser l’expérience client 

À l’heure du règne des réseaux sociaux (professionnels ou non) et de l’instantanéité de la communication, le consommateur est plus que jamais sensible aux expériences délivrées par les enseignes et détient un pouvoir réel et important sur la notoriété d’une enseigne.

Ceci implique donc que l’offre d’une enseigne (produits + services + expérience proposée) soit en parfaite corrélation avec les attentes que sa cible de clientèle nourrit (au risque de subir de façon virale et spontanée un bad buzz).

Pour ne pas rater le rendez-vous de la promesse client, les enseignes qui connaissent le succès sont celles qui ont un concept réellement abouti et proposent une parfaite cohérence dans toute la chaîne de valeurs.

3 – Reconnaître ses points forts et faiblesses

Les dirigeants d’enseigne de restauration qui connaissent de forts développements sont ceux qui ont identifié leur valeur ajoutée ainsi que leurs points de faiblesse : ceux qui ont le talent pour mettre au point un concept ne sauront probablement pas le développer au mieux.

 

Il est donc primordial de savoir s’entourer de partenaires de valeur pour des problématiques ponctuelles comme pour un accompagnement dans la durée.

« L’avenir tu n’as point à le prévoir mais à le permettre. » Antoine de Saint-Exupéry

Grégory Chérel, consultant spécialiste des enseignes de restauration chez Progressium

Le blog de la franchise : le média des franchiseurs

Retrouvez toute l'actualité de la franchise, des fiches pratiques et des conseils d'experts pour créer et booster votre franchise.