Blog

Blog

Progressium : « Franchise Expo 2014, une édition placée sous le signe du professionnalisme »

BLOG DE LA FRANCHISE No comments
featured image

Les 8 consultants Progressium étaient présents à Franchise Expo. Ils ont animé 5 stands : Progressium, Tutti Frutti, Edsylver, Babychou et Petit-Fils.
L’avis des experts sur cette nouvelle édition.

Une présence au cœur du Village des Experts
Sur son stand, Progressium a accueilli 120 personnes, dont 75 représentants de franchiseurs. Le salon a ainsi donné l’occasion aux consultants Progressium d’échanger avec tous leurs publics :

  • futurs franchiseurs ;
  • franchiseurs confirmés souhaitant améliorer leur système de franchise ou développer leur réseau, en France ou à l’international ;
  • franchiseurs étrangers voulant s’implanter en France ;
  • candidats à la franchise désirant valider leur projet ;
  • partenaires complétant l’offre Progressium.


Un soutien précieux pour les clients Progressium
Cinq à six consultants Progressium étaient basés en permanence sur les stands de Tutti Frutti, EDSYLVER, Babychou et Petit-Fils afin de renforcer leurs équipes de développement et de renseigner les visiteurs.
Les autres clients Progressium présents sur le salon : Chemdry, C House Coffee Shop, de Neuville, House Shine, RE/MAX et Viva Services.

L’avis des experts Progressium sur cette édition 2014

Jean-Paul Zeitline, fondateur de Progressium et responsable du pôle Conseil : Je suis surpris par le volume et la qualité des visiteurs franchiseurs et franchisés. C’est la preuve que la franchise est une des bonnes solutions pour sortir de la crise. Tous ces visiteurs semblent dire « Avec la franchise, la crise ce sera sans moi » !

Nicolas de Belilovsky, directeur associé et responsable du pôle Organisation : Les visiteurs sont de plus en plus avertis sur les avantages du modèle de la franchise tant pour rejoindre une enseigne en tant que franchisé que pour devenir franchiseur afin d’assurer la croissance de leur activité.

Emmanuel Jury, directeur associé et responsable du pôle Développement Commerce : La franchise se professionnalise. Je le ressens dans les échanges avec les visiteurs, notamment par leurs questions, toujours plus pertinentes. L’avantage de ne plus être isolé est un argument de plus en plus utilisé par les porteurs de projet : cela signifie qu’ils ont bien compris cet élément fondamental.

Emmanuelle Courtet, responsable du pôle Communication : En termes de communication, je constate un grand dynamisme de la part des exposants qui rivalisent d’ingéniosité afin d’attirer l’attention des visiteurs. Mais ce qui est décisif, c’est la qualité relationnelle car la franchise est avant tout une aventure humaine. 

John Goodhardt, Développement franchise internationale : La présence remarquée de multiples enseignes dans des domaines tels que les yaourts glacés et la cigarette électronique annonce l’essor de ces secteurs sur le marché français. Elle démontre l’importance du rôle de spécialistes, pour professionnaliser tous les aspects du développement ― de la recherche de candidats à l’identification et la sécurisation des meilleurs emplacements.

Laurent Wattez, Développement des enseignes de services : Cette année, les visiteurs ont une forte maturité de leur projet et une vraie volonté d’entreprendre. Pour eux, la franchise est une évidence ! Ces candidats se sont renseignés sur les enseignes avant de venir les rencontrer, ils ont déjà réfléchi à leur projet, comment le mettre en place, le financer, à quelle échéance, etc.