Blog

Blog

Les franchises de Services à la Personne

Étiquettes : BLOG DE LA FRANCHISE, franchiser son concept No comments
featured image

Les franchises de Services à la Personne : une belle opportunité pour entreprendre: Un secteur en constante progression

Le marché des services à la personne représente un poids économique important dont le chiffre d’affaires en 2014, s’élève à plus de 19 milliards d’euros généré par 33 100 organismes.

Ce secteur a connu une explosion depuis 2005, notamment grâce à la loi Borloo (Juillet 2005) visant à professionnaliser davantage le secteur de par la création d’emplois à temps plein et l’amélioration des conditions de travail.

Afin de stimuler la croissance du secteur, la loi a également créé le Cesu (chèque emploi services universel), instauré un taux de TVA réduit, créé une agence nationale (agence nationale des services à la personne) et établi une liste des services (vingt-cinq actuellement, fixés par décret) ouvrant droit à des avantages fiscaux.

Le nombre de structures dédiées aux services à la personne (associations, entreprises privées…) a été multiplié par 6 depuis 2005 passant de  5 000 associations et 500 entreprises en 2005 à plus de 33 000 acteurs en 2014, dont 25 000 entreprises.

Le marché des services à la personne comptabilise 1.4 millions de professionnels en 2013 et est partagé entre 4 types d’acteurs : 40% d’entreprises organisées en réseau, 37% d’autoentrepreneurs indépendants, 19% d’associations et 4% d’établissements publics.

Les Services à la personne : un marché prometteur

En 2013, 4.4 millions des ménages ont eu recours aux services à la personne. Ce chiffre est en constante progression d’année en année. Selon le TNS Sofres, 2.8 millions des ménages supplémentaires pourraient avoir besoin de ces services et restent non couverts par l’offre existante. Le nombre d’entreprises positionnées sur ce marché ne cesse de croître au cours des années pour pallier à l’ensemble de la demande.

Le marché des SAP représente un marché porteur avec une croissance régulière promise dans les années à venir qui s’explique principalement par des facteurs démographiques et sociologiques. En effet, le vieillissement de la population (+ 85 ans : 2 millions en 2016), la progression des foyers monoparentaux, la problématique croissance de conciliation entre vie privée et vie professionnelle, la privatisation des services publics, sont des facteurs favorables à la croissance du marché des SAP dans les années à suivre.

La franchise et le marché des Services à la personne

 En franchise, le marché des services à la personne est segmenté par domaine d’activité et se réparti entre :

  • Les spécialistes de la garde d’enfants
  • Les spécialistes des services aux personnes âgées
  • Les spécialistes des cours à domicile et du soutien scolaire
  • Les multi-spécialistes (garde d’enfants, personnes âgées, tâches ménagères, bricolage, jardinage, etc…)

Le marché est dominé par les multi-spécialistes en termes de chiffre d’affaires cependant, les marges dégagées sont moindres.

En 2013, selon la FFF (Fédération Française de la Franchise), on dénombre dans le marché des services à la personne 180 réseaux actifs (+ 8 par rapport à 2012) et 4 691 franchisés (+ 396 par rapport à 2012) dégageant un chiffre d’affaires de plus de 1.71 milliard d’euros (+ 40 millions par rapport à 2012).

Selon le concept et le réseau souhaité, l’investissement global peut varier entre 20 000 € et 80 000 €. Les profils recherchés sont principalement des managers avec un bon sens commercial et relationnel.

Pourquoi se lancer en franchise ?

La franchise représente une véritable aubaine pour le marché des Services à la Personne. En effet, la franchise permet au franchisé d’acquérir des savoir-faire de qualité en gestion, management et prestation de service, expérimentés avec succès par le franchiseur, le tout pour un investissement relativement abordable. Le franchisé bénéficie d’une formation initiale et continue pour dupliquer le succès de l’entité franchiseur et garantir une prestation de service optimale à ses clients finaux.

Excepté les jeunes réseaux, le franchisé bénéficie également, souvent de la notoriété de l’enseigne franchiseur qui aussi rapidement lui permettra de développer son activité.

Pour les clients, la franchise représente un gage de qualité concernant les prestations proposées et attire plus facilement les consommateurs potentiels plus réticents face à des entrepreneurs indépendants dont la qualité des prestations reste incertaine.

Spécialiste du marché des services et plus particulièrement du marché des services à la personne, le cabinet Progressium, accélérateur de développement en franchise, accompagne et développe chaque année plusieurs enseignes dans les SAP. A titre d’exemple, Progressium participe activement au développement d’enseignes telles que Vivaservices, Babychou, Petits Fils.

Raouf MeguenaniMaster 2 Management des réseaux de Franchise de Colmar