Votre concept est il franchisable ?

Votre concept est il franchisable ?

Décider de développer son concept en franchise est quelque chose qui ne s’improvise pas. C’est un travail long qui nécessite bien plus de travail que la simple création d’une entreprise. Pour devenir franchiseur il est important de respecter différentes étapes.

votre activité est elle rentable ?

La franchise, c’est avant tout chose la réitération d’une expérience réussie, à savoir l’unité pilote. C’est par son biais que le franchiseur va tester son concept. C’est un élément fondamental dans un réseau de franchise, car l’unité pilote permet entre autre de :

  • Donner la preuve que le savoir-faire du franchiseur est confirmé et expérimenté.
  • Mesurer la viabilité du concept.
  • Donner la preuve que le concept est rentable.

La base avant de commencer le développement de son concept en franchise, c’est de s’assurer que l’activité est rentable et que le concept est franchisable. Si vous vous rendez compte, via l’unité pilote, que l’activité ne gagne pas d’argent, c’est que cette dernière n’a aucun intérêt pour vous et vos futurs franchisés.

Ne jetez pas tout votre travail à la poubelle, si vous rencontrez un échec lors de cette phase. Un échec ne veut pas dire que tout est à jeter, mais simplement que votre concept a besoin d’être travaillé davantage. Essayez de déterminer ses points faibles et ses points forts, et faites le évoluer en conséquence.

Il est important de décliner en interne un second voire un troisième point de vente, afin de s’assurer que les résultats financiers obtenus ne sont pas la conséquence d’une multiplication d’éléments perturbateurs, qui auraient permis de dégager une faible rentabilité ou au contraire une rentabilité mirobolante sur votre première unité pilote.

L’activité est-elle duplicable ?

Comme nous l’avons dit précédemment, la franchise est basée sur la réitération d’un succès à travers un concept franchisable. Le but étant qu’un franchisé moyen puisse la reproduire facilement avec des chances de réussite au moins similaire à celle obtenue lors des unités pilotes. Cette notion de duplicabilité est très importante en franchise.

Pour être duplicable un concept doit répondre à certaines exigences. La plus importante étant qu’il doit répondre à une demande suffisamment importante en terme de marché sur des zones de chalandise diverses.

L’activité est-elle motivante et déclenche-t-elle facilement l’adhésion ?

Dernier point pour évaluer le caractère franchisable de votre concept : est-il fédérateur d’énergie ? Il est important pour développer votre concept et le proposer en franchise, de trouver des moyens et financiers et humains. Il vous faut pour cela une équipe motivée qui portera votre projet à bras le corps. Si votre projet est original, innovant, et qu’il déclenche presque instantanément l’adhésion des investisseurs et des entrepreneurs, alors vous détenez un concept en or. Si en plus ce dernier est rentable et duplicable, alors n’attendez plus pour vous lancer !