Valider son projet en Franchise

Valider son projet en Franchise

 

Valider son projet de Franchise est une étape indispensable, car c’est elle qui va vous permettre de démontrer la fiabilité de votre concept. Sans cela, qu’est ce qui pourrait bien pousser vos futurs franchisés à intégrer votre réseau ? La validation est de ce fait essentielle en franchise. Non seulement pour le franchisé mais aussi pour vous et l’avenir de votre projet. En effet sans un effort de validation, vous risquez de vous lancer dans une entreprise qui risque de tourner court. Pour faire valider votre projet, il est presque obligatoire de passer par un intervenant extérieur. Généralement, les franchiseurs font appel à un spécialiste des réseaux de franchises, qui a en sa possession toutes les compétences et connaissances nécessaires pour appréhender toutes les problématiques liées à un développement en réseau.

 1. Faire appel à un expert en franchise

Faire appel à un expert en franchise est nécessaire pour valider son projet et être certain de sa fiabilité. L’expert a l’expérience de ce type de projet (ce qui n’est pas toujours le cas des entrepreneurs désireux de se développer en franchise).

Votre concept répond aux différents critères que nous évoquions dans la première partie de ce dossier ? L’expert va rapidement vous donner son point de vue, et mettre en lumière les détails qui condamnent votre concept à l’échec à court ou moyen terme, ou du moins trouvera les points sur lesquels votre concept peut poser problème.

 

2. Des conseils pour un bon développement en franchise

L’expert en franchise va réellement mettre à nu les moindres zones d’ombre de votre concept pour mieux le définir et lui enlever ces moindres impuretés.

L’expert en franchise n’est pas seulement là pour poser un regard critique sur votre concept et votre projet. Il est également là pour vous donner des conseils, notamment en ce qui concerne le déploiement de votre concept.

Pour ce qui est de la validation de votre projet, plus vous allez pouvoir donner d’informations, qui plus est des informations consistantes, plus vous avez de chances de voir votre projet validé. Mais encore faut-il que ce dernier soit réaliste et pas trop optimiste, comme le sont la plupart des projets soumis à validation aux cabinets spécialisés et qui finissent soit ajournés soit recalés.

 

3. Rédaction du DIP, du contrat de franchise et du manuel opératoire

Votre concept a été validé par l’expert en franchise ? Alors vous allez pouvoir commencer à rédiger les cinq documents essentiels en franchise, à savoir :

Le manuel opératoire, aussi appelé manop ou bible

Le document d’informations précontractuelles (DIP)

Le contrat de franchise

La plaquette de vente

La sectorisation

 

Il faut également penser à réserver les noms de domaine de vos futurs sites internet, ou encore de vous rapprocher d’une agence de communication, qui s’occupera de tout cela pour vous.